22/08/2018 - 31/08/2018

@wbsc   #WomensBaseball  

Hosted by:   USA

VIII Women’s Baseball World Cup 2018 - Official Payoff

Coupe du Monde de Baseball Féminin: la République dominicaine écrit l’histoire, le Japon et le Canada toujours invaincus

Coupe du Monde de Baseball Féminin: la République dominicaine écrit l’histoire, le Japon et le Canada toujours invaincus
23/08/2018

Les jeunes lanceuses Lorena Medrano et Angela Burgos mènent la République dominicaine à la première victoire de son histoire à la Coupe du Monde de Baseball Féminin. Mené, le Canada s’est finalement imposé 10-7 face à Cuba, la rencontre ayant été stoppée par les intempéries après la cinquième manche. Le Japon a largement dominé Hong Kong

Le Japon et le Canada sont toujours invaincus et en tête du Groupe B de la Coupe du Monde de Baseball Féminin mais c’est la République dominicaine qui leur a volé la vedette aujourd’hui. Emmenées par les jeunes lanceuses Lorena Medrano et Angela Burgos, les dominicaines ont battu l’Australie et écrit l’histoire.

La République dominicaine a marqué les esprits de la communauté internationale du baseball en remportant la première victoire de son histoire à la Coupe du Monde de Baseball Féminin, s’imposant 9-6 face à l’Australie.

La République dominicaine a rapidement pris l’avantage grâce à un double bon pour un point de Yocarla Gonzalez en première manche. La lanceuse partante Aussie Brittany Hepburn a chargé les bases (frappeuse atteint par un lancer) mais a ensuite retiré trois frappeuses pour mettre fin à la menace.

L’Australie égalise en début de deuxième manche sur un double de Tayla Welch. Welch a tenté d’atteindre la troisième base, poussant Abbey Mc Lellan au marbre mais celle-ci a été retirée, mettant fin au rallie entamée par les australiennes.

En début de troisième manche l’Australie marque cinq points face à la lanceuse dominicaine âgée de 18 ans Lorena Medrano. Shae Lillywhite frappe un double, avance sur un amorti et croise le marbre sur une feinte irrégulière. Les australiennes ont tenté de capitaliser sur un but-sur-balles en jouant au près poussant la République dominicaine à commettre une erreur défensive. Tammy Mc Millan, Taylah Welche et Olivia Bannon frappent trois simples consécutifs à deux retraits pour porter l’avantage australien à 6-1.

La République dominicaine réplique immédiatement. Hepburn (coup sûr, frappeuse atteint par un lancer et but-sur-balles) charge les bases et laisse sa place sur le monticule à Abbey Kelly. La lanceuse de relève concède un coup sûr à Lidenny Camilo puis deux buts-sur-balles consécutifs à Windeily Ramirez et Johanna Bakli avant que sa défense ne commette une erreur. Les dominicaine reviennent à égalité à l’issue de la manche.

La République dominicaine prend l’avantage en fin de sixième manche. Avec deux retraits et une coureuse en deuxième base, Lidenny Camilo et Windeily Ramiez frappent deux doubles consécutifs face à la lanceuse de relève Maddison Tabrett avant qu’un simple de Johanna Bakli ne porte le score à 9-6.

Née en novembre 2001, la lanceuse de relève Angela Burgos réalise une septième manche parfaite, décrochant une victoire historique pour la République dominicaine.

La République dominicaine célèbre sa victoire historique

Le Canada s’impose 10-7 face à Cuba dans une rencontre stoppée après cinq manches en raison d’une grosse tempête.

Cuba a rapidement pris la mesure de la lanceuse partante canadienne Amanda Asay. Yamisleidy Perez débute la rencontre par un but-sur-balles , Deyanna Batista suivant avec un coup sûr. Un double de Maryelbis Ferro produit un point avant que deux erreurs défensives et un autre coup sûr de Nilsa Rodriguez ne permettent à Cuba de mener 5-0.

Mené 7-3, le Canada prend la mesure de la lanceuse partante cubaine Maraisy Perez en fin de quatrième manche. Avec un retrait et une coureuse en première base, la frappeuse de substitution Daphnée Gélinas frappe un triple au champ droit. Nicole Luchansky suit avec un simple bon pour un point avant que deux simples consécutifs de Katherine Psota et de Jenna Flannigan ne chargent les bases. Perez atteint Kelsey Lalor sur un lancer et concède un nouveau point avant de laisser sa place sur le monticule. Ashley Stephenson accueille Isabel Gonzalez, entrée en relève, par un simple bon pour un point mais la lanceuse se sort de la manche sur une chandelle de Kaitlyn Ross et un retrait au marbre sur un relais de la champ centre Arianna Garcia.

Le Canada n’a pas perdu de temps pour prendre l’avantage après avoir égalisé. Veronika Boyd débute la fin de cinquième manche avec un simple, vole la deuxième base et atteint la troisième base sur un amorti sacrifice. Gélinas croise le marbre sur une chandelle sacrifice au champ droit. Le Canada ajoute un nouveau point par Luchansky – simple, vol de deux et point marqué sur un coup sûr de Psota. Cuba fait entrer une nouvelle lanceuse en relève mais MAyumis Solano n’était pas dans un bon jour. Elle concède deux simples consécutifs à Flannigan et Lalor avant de céder sa place à Dianelis Porro qui met un terme à la manche pour Cuba.

Alors que le Canada menait 10-7 et que la sixième manche allait débuter, une alerte météo a renvoyé les deux équipes dans les abris. L’alerte s’est concrétisée et un énorme orage s’est abattu sur le terrain, la rencontre étant stoppée et homologuée par la WBSC comme indiqué dans les règles.

Cuba n’a pas réussi à maîtriser le come-back canadien

Tomoma Nakadi (2 en 3 et 4 points produits), Yuka Ogata (2 en 3 et trois points produits) et Harue Yoshii (2 en 2 et trois points produits) mènent une attaque prolifique dans la victoire du Japon 23-0 (20 coups sûrs à 1) face à Hong Kong en cinq manches. La victoire est pour Nana Ishimura qui lance quatre manches parfaites avant de laisser sa place à Nanami Ono.